MENU

VIBRAYE (72 320)

Z.A. du Bray

Catégorie : BIEN ETRE

La Réflexologie Plantaire

Depuis avril 2019, je suis désormais diplômé en réflexologie plantaire, après avoir suivi plusieurs mois de formations à Paris avec une réflexologue plantaire certifiée.

La réflexologie plantaire, qu’est-ce que c’est?

La réflexologie plantaire est une thérapie manuelle qui considère que chaque partie du corps humain est représentée à un endroit précis du pied.

Ces zones, appelées zones réflexes, sont la projection en miniature de cette partie du corps. C’est ainsi que tous les systèmes physiologiques comme l’appareil respiratoire, digestif, hormonal, circulatoire, nerveux, lymphatique, sensoriel, articulaire et urinaire ont leur projection précise sur le pied.

L’observation et, plus spécialement, la manipulation de ces zones réflexes informe sur l’état physiologique ou pathologique des fonctions correspondantes.

La réflexologie plantaire, c’est pour qui ?

La réflexologie plantaire s’adresse prioritairement aux troubles d’ordre fonctionnel :

  • douleurs musculo-articulaires
  • troubles digestifs
  • troubles respiratoires
  • troubles hormonaux
  • troubles urinaires, genitaux…
  • troubles circulatoires
  • etc…

Quand le trouble lésionnel est très marqué, on entre alors dans le domaine des maladies dégénératives où la réflexologie plantaire a un rôle d’accompagnement, pour la détente et la revitalisation faxe aux prises médicamenteuses non naturelles.

En savoir plus

Diabète et sport : les bienfaits du « walking-football » !

Diabète et sport

Un projet financé par la FIFA et promu par la Fédération Portugaise de Football a permis à 32 diabétiques, âgés de 50 à 72 ans, de jouer au « walking football » : le « football-marche ». Les bénéfices étaient évidents pour tous après 12 semaines de pratique !

Diabète et sport – pratique du walking-football : Apprentissage des régles : pas de contact, pas le droit de courir, pour limiter les risques sur le pied diabétique

  En France, en 2015, plus de 3,3 millions de personnes étaient traitées pharmacologiquement contre le diabète (source santé publique France). Par ailleurs, le diabète de type 1 touche de plus en plus d’enfants : en 2015, plus de 2 200 enfants ont été identifiés comme nouvellement atteints de diabète de type 1.

Diabète et sport : une solution pour mieux vivre son diabète ?

La Fédération Portugaise de Football l’a appelée : « La révolte des diabétiques ». L’idée principale de ce projet, financé par la FIFA, était d’étudier les bénéfices du sport sur cette maladie.

Ainsi, un échantillon de 32 hommes, tous diabétiques, entre 50 et 70 ans, a été choisi pour jouer toutes les semaines au « walking football » : le football joué en marchant, sans contact physique, courir n’étant pas autorisé. Cela diminue ainsi les risques pour le pied diabètique. « C’est pour ça que je peux jouer avec mes lunettes », avance un participant de 70 ans.

Les réactions des joueurs :

Les bénéfices ont été immédiats et racontés par les pratiquants : « Je me sens plus léger », raconte l’un d’eux. « Je peux enfin me couper les ongles des pieds sans demander l’aide de ma femme », explique un autre pratiquant.

  • « Si vous n’étiez pas ici aujourd’hui, que feriez-vous?
  • « Je ne ferai rien en particulier »

Au fond, ils n’avaient qu’une seule peine : que cette initiative n’ait duré que 12 semaines. « Vous ne pouvez pas essayer de nous donner un petit coup de main pour que l’expérience se poursuive? » demande un participant.

Bientôt son développement dans les clubs locaux ?

Désormais, le défi de la Fédération Portugaise de Football, en collaboration avec l’Instituto de Saúde Pública da Universidade do Porto (Université de Santé Publique de Porto) est de développer cette pratique du walking-football chez les diabétiques. L’idée est que les clubs locaux s’associent aux centres de santé pour créer des initiatives de ce genre.

« Le football est un médicament », racontent les diabétiques choisis pour cette expérience.

Bientôt une initiative similaire en France? 🙂

Rappel : il est important, lorsque l’on est diabétique, de faire surveiller ses pieds par un pédicure-podologue.

Voici les explications 🙂

Diabète et sport : pratique du walking-football

Source de l’article : https://maisfutebol.iol.pt/video/walking-football/agora-ja-consigo-cortar-as-unhas-dos-pes-sem-pedir-a-minha-mulher

Nouveau diplôme validé : Posturologie Clinique

C’est avec un grand plaisir que je vous annonce avoir validé mon diplôme universitaire de Posturologie Clinique !

Un nouveau bagage de compétence en ma possession qui me permettra de toujours mieux prendre en charge mes patients en cabinet.

Au cours de 84 heures d’enseignement réalisés en séminaires dans les facultés de Marseille, Toulouse, Paris et Grenoble lors de l’année 2016-2017, j’y ai appris de nombreuses notions sur :

  • l’examen clinique postural
  • les différentes entrées posturales : les pieds, les yeux, l’oreille interne…
  • les différents référentiels (vestibulaire, proprioceptif et visuel) organisant notre station debout.
  • la régulation de la posture et du mouvement
  • l’utilisation de plateformes d’analyses
  • l’appareil manducateur et la posture
  • la physiopathologie des vertiges et importance de la posture
  • la prise en charge globale d’un patient entre professionnels (médecins, kiné, ostéo, dentiste, orthoptiste, orthophoniste…)
  • le vieillissement physiologique de l’équilibre
  • de nombreux ateliers pratique réalisés dans chaque faculté.

Ce diplôme est sanctionné d’un examen final écrit ainsi que la réalisation d’un mémoire, dont j’ai choisi un thème qui me tient à coeur :

Troubles de la torsion tibiale chez l’enfant – Evaluation posturale et efficacité des orthèses plantaires

Je tiens à remercier mes collègues et amis podologues avec qui j’ai partagé toutes ces heures d’étude et de préparation du mémoire, et toutes celles et ceux qui m’ont aidé à côté à obtenir ce diplôme.

Ongle incarné : causes et traitement

 

L’ongle incarné est la pénétration anormale d’une esquille unguéale dans le sillon médial ou latéral de l’orteil. Il ne guérit jamais spontanément et touche principalement le gros orteil. Il s’agit d’une pathologie fréquente et invalidante, pouvant concerner le patient de tout âge.

Ongle incarné – CHEM – Carreira

Causes de l’ongles incarné

Elles peuvent être de diverses natures :

  • Cause la plus fréquente : mauvaise coupe d’ongle par le patient (accidentelle, transmission de mauvaises habitudes de coupe…) L’inflammation s’installe lorsque le patient s’obstine à vouloir continuer de couper son ongle malgré la douleur.
  • Traumatismes : chocs, se faire marcher dessus, compression ponctuelle par les bas de contention…
  • Troubles statiques et dynamiques : hyperpronation de l’avant-pied, hallux valgus…
  • Chaussage : empeigne de la chaussure trop étroite, talons hauts, coutures mal placées dans les chaussures…
  • Le sport : contraintes au bout du pied (course à pied, football, escalade, basket, badminton, danse classique..
  • Causes congénitales : prédisposition familiale ou génétique,
  • Certaines maladies : cardio-vasculaire (entraînent un épaississement et modification de courbure de l’ongle), diabète (modifie tablette unguéale), psoriasis (épaississement, effritement, fragilité de l’ongle), pathologies thyroïdiennes (déformations unguéales)
  • Causes liées aux traitements : chimiothérapies (entraînant une fragilité cutanée et des muqueuses, déformation/dédoublement de l’ongle…)

Différents stades de l’ongle incarné

  • Stade 1 : ongle incrusté. Atteinte légère correspondant à une agression d’une partie saillante de l’ongle sur le bourrelet. On aura une petite gène lors de l’activité physique ou la marche, parfois une légère inflammation et une petite formation de peau autour de la zone lésée
ongle incarné stade 1 - CHEM
ongle incarné stade 1
  • Stade 2 : ongle incarné avec une inflammation et une douleur localisée et précise. Très douloureux à la pression directe, elle peut être accentuée en fonction du chaussage. Le bourrelet est rouge et tuméfié. L’accès à l’ongle est plus difficile
ongle incarné stade 2 - CHEM
ongle incarné stade 2
  • Stade 3 : ongle incarné infecté avec bourgeonnement. Douleur à la pression, même légère (« le passage du drap », par exemple) avec une présence de pus et d’un saignement. Le harpon unguéal est enchâssé dans la peau. Sans traitement, l’infection peut s’étendre de façon beaucoup plus importante.
ongle incarné stade 3 - CHEM
ongle incarné stade 3

Traitement de l’ongle incarné

  • Par le Pédicure-Podologue : c’est le professionel de santé à consulter en 1ère intention, quelque soit le stade de l’ongle incarné. Il consistera à couper l’éperon qui créé la douleur. Une pose de mèche en coton ainsi qu’un contrôle quelques jours après le soin pourra être nécessaire afin de contrôler l’évolution.
esquille ongle incarné - podologue carreira
esquille d’ongle incarné retirée au cabinet
  • Au stade 3, le traitement pourra être accompagné d’un dispositif de pansements afin d’écarter les bourrelets de l’ongle et libérer la zone de conflit.
    • Si malgré ces soins, le traitement s’avère insuffisant, il faudra alors réaliser un traitement plus invasif par un chirurgien spécialisé dans l’ongle incarné, notamment dans la méthode de phénolisation.
  • L’orthonyxie, ou orthèse d’ongle, est un appareillage destiné à corriger une déformation d’ongle, responsable d’ongles incarnés ou incrustés, de cors péri-unguéaux…
  • Les semelles orthopédiques, pour corriger les troubles statiques et dynamiques (éviter la pronation excessive du pied, limiter l’évolution de l’hallux valgus…)

 

Merci au CHEM pour la formation dispensée récemment ainsi que pour les photos.

Marathon de Paris - préparer ses pieds

Marathon de Paris – Préparer ses pieds

_

Cette année au lieu la 40ème édition du Marathon de Paris ! Ce sera d’ailleurs, pour ma part et 3 de mes collègues de l’ASD Vibraye, l’occasion de le courir pour la 1ère fois!

A 27 jours du départ de l’épreuve, il est temps de préparer ses pieds à cet effort important que vous allez lui imposer. Quelque soit votre objectif (temps ou plaisir), le marathon comme toute course ou épreuve sportive de longue distance et durée, est traumatisant pour les pieds. Les aider à mieux supporter l’effort est donc primordial car supporter une ampoule jusqu’au 42,195ème km peut devenir très handicapant… En savoir plus

voûte plantaire sur une pierre - Kapandji

Voûte plantaire : biomécanique de la marche

_

Au cours des prochaines semaines, je vais aborder avec vous plusieurs articles sur la voûte plantaire, un des motifs principaux de consultation en podologie. Pour bien la comprendre, j’aborderai dans un premier temps sa biomécanique lors de la marche et ses facultés d’adaptation. Puis nous verrons les différentes pathologies touchant la voute plantaire (épine calcanéenne, aponévrosite plantaire, hallux valgus, leddherose…) et ses principales déformations (pieds plats, pieds creux…)

La voûte plantaire, qu’est-ce que c’est ?

La voûte plantaire est un ensemble architectural associant harmonieusement tous les éléments ostéo-articulaires, ligamentaires et musculaires du pied.

Elle est l’équivalent, au pied, de la paume de la main. Mais au cours de l’évolution, son adaptation lui a permis d’assumer une nouvelle fonction à l’Homme : celle d’assurer la meilleure transmission possible du poids du corps vers le sol, malgré toutes ses inégalités, lors de la station debout et de la marche, de la course et du saut…

En savoir plus

Aromathérapie et podologie – Phytothérapie

Vendredi 11 et samedi 12 décembre se déroulait une formation en aromathérapie – phytothérapie et ses applications en podologie.

Les plantes sont à la base de tous les médicaments. Leurs actions sont indéniables et surtout naturelles. L’application de plantes et d’huiles essentielles nécessite donc une connaissance de leurs activités pharmacologiques. La clinique doit intégrer ces données afin de pouvoir utiliser au maximum leurs vertus et ainsi d’élargir le panel de nos thérapeutiques.

Le podologue ne doit pas rester à l’écart et il faut en connaitre les bases afin de pouvoir maitriser cet outil et l’inclure pour améliorer le confort pendant le soin de pédicurie et soulager les douleurs.

En savoir plus

L’amorti à la marche et course à pied : attention aux amalgames

La notion d’amorti est devenue monnaie courante de nos jours, et particulièrement en course à pied. Les marques développent des systèmes de plus en plus sophistiqués et tous les ans, des « révolutions » sont annoncées dans ce domaine.

Cependant, il est important de comprendre la subtilité existant entre amorti et absorption de choc… Notions souvent mal interprétées et utilisées lorsque nous entendons parler de chaussures « amortissantes ». En savoir plus

Le syndrome de Morton

Le syndrome de Morton, qu’est-ce que c’est?

_

Il s’agit de la compression d’un nerf plantaire qui passe entre deux métatarsiens, le plus souvent dans le 3ème et 2ème espace, entrainant une douleur intense, irradiante. On parle de syndrome canalaire : chaque nerf plantaire est situé dans un « canal » composé au-dessus, du ligament transverse inter-métatarsien et en dessous, du ligament transverse superficiel.

Ainsi, deux principales causes peuvent provoquer cette douleur :

En savoir plus

La Réflexologie Plantaire

Depuis avril 2019, je suis désormais diplômé en réflexologie plantaire, après avoir suivi plusieurs mois de formations …

Diabète et sport : les bienfaits du « walking-football » !

Diabète et sport Un projet financé par la FIFA et promu par la Fédération Portugaise de Football a permis à 32 diabétiques, …

24 heures du Mans 2018 – Analyse posturale du cycliste

En ce week-end du 24 et 25 août 2017, j’étais présent avec l’association AIR POD était présente pour la 5ème …

ultricies dictum Curabitur elementum ante. dolor Aenean facilisis elit. consectetur commodo